Retour sur la fin d’Infinite Revenge (4/4)

Bien le bonjour ! Et re-bienvenue en ma compagnie pour ce quatrième et dernier article sur feu- Infinite Revenge. Cet article est un peu fourre-tout car j’y case tout ce qui n’était pas pertinent dans les précédents articles, mais il servira surtout à présenter la vision que j’avais pour la série sur du long terme, avec notamment l’épilogue auquel je pensais.

En voyant diverses illustrations, certains se sont sûrement demandés « mais qui sont ces gens? »

Je vous présente de gauche à droite, Cameleo, Aràkh et Girapha, des généraux de l’armée du comte, qui devaient être les antagonistes secondaires de cette partie.

Pour le moment, seul Girapha a confronté les protagonistes. C’est le moins puissant des trois, mais il fait office de stratège. Par ailleurs, Girapha et Walter (le clown) sont de la même race, ce qui devait être expliqué plus tard!

Layon confronte Girapha dans le chapitre 9 (2018)

Avant de passer à la fin envisagée de Infinite Revenge, voici en vrac diverses notes et charadesigns utilisées ou non :

Maintenant, ce que j’avais promis depuis le début de cette série d’articles : l’épilogue !

Originellement, si Nikko a été enlevée dans le chapitre 0 (2014), c’était pour donner naissance à Neo-Sîn, une divinité combinant Solaris et Lunastras. Le projet de ces derniers était d’utiliser Neo-Sîn pour attirer et projeter Meteoros (qui comme son nom l’indique, est un météore) sur la Terre, afin de recréer un satellite naturel. Ceci était inspiré d’une réelle théorie, Theia Impact, selon laquelle une planète de la taille de Mars soit rentrée en impact avec notre jeune planète Terre. Ainsi, les débris résultants de cet impact ont formé notre satellite naturel. Il est bon de rappeler que dans Infinite Revenge, la lune n’existe plus, et c’est de là que les Lunastras puisaient leur force.

Layon lui était Neo-Helios. Le vengeance infinie en question était donc une vengeance des Lunastras contre les Solaris, qui les ont affaiblis en détruisant la lune, après un conflit.

Avec un peu moins de détails, les évènements auxquels j’ai pensé étaient, dans le désordre, la mort de Nikko (et oui); combat acharné entre Layon et Neo-Sîn sur des météorites; Layon qui « meurt » après ce combat, mais du coup cela aurait découlé sur une nouvelle intrigue avec les personnages secondaires dans une quête pour le faire revenir. Mais j’avais toujours envisagé une fin heureuse, quoi qu’il arrive.

Voilà pour cette série d’articles. Je m’excuse si c’est assez désorganisé (ça me reflète plutôt bien), mais j’ai fait et mis ce que j’ai pu. Je suis par ailleurs toujours à la recherche du pilote, qui fait 4-5 pages, et que je comptais inclure dans cette série d’articles. Mais je le ferai dès que je le retrouve.

Merci encore aux lecteurs qui ont suivi la série (et cet article), et j’espère vous retrouver très vite pour mes nouveaux projet dans le Kippon Dream!

Le fan-art d’Infinite Revenge par les auteurs du Kippon Dream !

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s