Retour sur la fin d’Infinite Revenge (1/4)

le

Tout d’abord, bonjour ! Je suis Emu Eiichi, l’auteur de (feu) Infinite Revenge, qui a été prépublié dans le Kippon Dream de Décembre 2014 à Mars 2018. Mais à l’instar des autres mangas qui ont repris leur publication depuis la pause d’il y a deux ans, Infinite Revenge ne reprendra pas, car j’ai décidé d’y mettre fin. C’est pour cette raison que je me devais de faire plusieurs éclaircissements, mais aussi montrer les coulisses de ce qu’il s’est passé, et de ce qui devait se passer.

Pour commencer, il faut savoir que l’histoire s’est arrêtée au beau milieu d’un arc que j’avais beaucoup aimé construire (« Destitution immédiate ! – Le comte du Meridiem doit mourir »), ou alors plus connu sous le nom de « l’arc cliché où le père d’un protagoniste va mourir tué par ce dernier », ou presque. Le chapitre 10 qui devait sortir en 2018 était déjà entamé, et l’intrigue progressait plutôt vite. Pour rappel, le chapitre précédent s’était arrêté sur un cliffhanger où Layon avait retrouvé l’homme qu’il traquait depuis toujours, alors que les autres personnages s’apprêtaient à attaquer le château du Comte. Sans plus attendre, voici la version « RAW » du chapitre 10, qui ne contient aucun texte, mais je ferais au mieux pour expliquer :

Maintenant, venons-en au fait : pourquoi arrêter ce manga alors que ça devenait intéressant (d’un point de vue d’auteur) ?

Tout d’abord, il faut savoir qu’au moment de la « pause » que le collectif a connue, je rentrais en dernière année d’université, tout en travaillant. Cela ne me permettait plus de pouvoir dessiner à côté, chose que je considère comme un hobby depuis toujours. Ce hobby est donc clairement passé à l’arrière-plan, laissant à mes ambitions professionnelles plus de champs. Mais en 2018, je comptais toujours faire ce manga, avec un rythme de parution plus long même envisagé (d’où l’accélération de l’intrigue). Mais avec le temps, j’ai lu et regardé d’autres œuvres, et mes influences ont beaucoup changées. Un an plus tard, alors que le Kippon Dream préparait son retour, je m’étais rendu compte que Infinite Revenge n’était pas aussi bon que ce que je pensais : l’histoire bateau un peu clichée, le titre que je trouvais même un brin kikoo, et surtout que le niveau ne me satisfaisait plus du tout. C’était devenu le travail encombrant dont j’avais un peu honte au final, car je me disais que face à ce qui se faisait dans le manga amateur, Infinite Revenge n’était pas à la hauteur. J’ai pris la décision de définitivement arrêter vers fin 2019, et me tourner vers des projets plus courts.
Néanmoins, ce manga m’a permis de beaucoup expérimenter, que ce soit les techniques de narration, techniques de dessin, ou d’intrigues. L’histoire a pris plusieurs directions différentes au fil du temps, et cela au gré de mes influences du moment, ce qui était plutôt amusant. C’est pourquoi je ne regrette pas d’avoir fait ce manga ; j’ai beaucoup appris avec le Kippon Dream, les lecteurs et autres dessinateurs, même si je me sens un peu coupable de tout stopper d’un seul coup. Mais la décision est prise, et j’espère que vous m’accompagnerez dans mes futurs projets !


Voilà pour cet article, mais vous vous demandez peut-être « et la suite ? », et bien ça sera la semaine prochaine avec un résumé approfondi des chapitres 11 à 13, tous les retournements de situations ainsi que révélations prévus (sans oublier l’identité du traître), et puis tout le reste jusqu’à la fin de Infinite Revenge (de manière plus simple) !

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s